Hey! Mais c’est le pied!

Hey! Mais c’est le pied!

J’ai longtemps aimé que mes pieds et mon grain de beauté visage profil gauche.

💢💕🍉🍓🍒 💋

Mon nez trop gros
Mes yeux trop révulsés
Mon visage trop forme de buldozer
Mes cuisses trop grosses (syndrome du « en plus se touchent »
Mes hanches trop culotte de cheval
Mes lèvres trop grosses (H&B)
Mon ventre trop rebondi
Mon dos trop tâché
Ma moustache trop visible
Mes fesses trop rebondies
Mes veines trop visibles
Mes ongles trop cassants
Mes cheveux trop volumineux
Mon front trop râpe à fromage
Mes seins trop pendants
Mes biceps trop gros
Mes dents du haut trop grosses
Mes poils trop noirs
Mes pommettes trop saillantes

💢💕🍉🍓🍒 💋

Bien bien
trop trop quoi!
Bah suis pas mécontente (euphémisme) maintenant d’aimer ce trop et le reste d’ailleurs….

💢💕🍉🍓🍒 💋

dont plus récemment
Mes valises creusées sous mes yeux
Mes trois bourrelets ventraux qui varient en fonction de la saison et de mon cycle aussi.

Et toi t’aimes tes pieds?

With Love from Kolo

Amour, gloire et beauté

Amour, gloire et beauté

Yo,
Vu que je te parle d’amour à tout bout de champ.
Je voudrais juste te préciser ce que c’est pour moi l’amour. En tout cas, récemment ce qui est sûr c’est que je me suis pris la claque du bisounours. Ouais parce que les bisoubisounours, bah j’ai réalisé que c’était supra violent. Ils sont bien JC ceux-là (JC pour les intimes c’est judéo-chrétiens). Oui JC en mode y a qu’une seule polarité dans le monde, dans chaque être humain et c’est l’Amour avec un grand A. Sauf qu’en fait si tu penses comme ça bah juste tu nies une bonne part de toi et du coup elle ressortira forcément un jour et potentiellement par contre pas du tout comme tu le voulais!!

Alors WORK IN PROGRESS mais voilà mon premier jet de ma définition à moi de l’amour. Et bisous. Parce que oui c’est pas parce que je suis pas bisounours que j’aime pas les bisous, les câlins, la contemplation d’une libellule aux ailes bleutées qui se pose sur un caillou blanc.

A tchao bye.

j’ai compris que l’amour c’est de l’exigence. C’est l’exigence que je m’offre et que j’offre à l’autre. L’exigence de regarder les choses en face, de s’y confronter, de ne plus fuir le conflit pour être plus violente plus tard mais de faire le choix d’arrêter de me raconter des histoires sur ce que je suis ou ce que j’ai fait, sur ce que l’autre est ou ce qu’il a fait, d’appeler un chat un chat, de ne pas trembler pour nommer les choses peu agréables à aborder.

j’ai compris que l’amour c’est du bonheur. C’est le bonheur que je m’offre et que j’offre à l’autre. le bonheur de partager un regard, un silence, un sourire. le bonheur de se comprendre dans le silence, le bonheur d’aimer l’autre et de se sentir aimé, le bonheur de contempler l’eau claire d’une rivière dans un sous-bois clairsemé de rayons de soleil ressourçants, le bonheur de faire silence simplement en moi pour écouter mon horloge interne, le bonheur d’avoir reconnu que j’étais déjà là et que je pouvais arrêter de me chercher

j’ai compris que l’amour c’est de la puissance. C’est la puissance que je m’offre et que j’offre à l’autre. la puissance d’affirmer à chaque instant qui je suis, la puissance de faire le choix de sortir de ma prison plutôt que de la nettoyer, la puissance de récupérer mon libre arbitre d’humain en cultivant la fraîcheur de l’instant à chaque nouvelle expérience de vie, la puissance de sentir tant de vivant chez moi, la puissance d’envisager avec joie l’impossible, la puissance de sortir de l’étiquette, la puissance de l’harmonie de toutes mes facettes, la puissance de construire mon chemin, la puissance de construire notre chemin ensemble.

j’ai compris que l’amour c’est la vie. C’est le vivant que j’accepte de ressentir dans toute son intensité et que j’offre à l’autre.

With Love from Kolo

Sed pulvinar id efficitur. porta. nunc suscipit ipsum