Mort d’un père, Naissance d’une mère

Mort d’un père, Naissance d’une mère

Des papouilles douces sur ta main
Des papouilles douces sur ta tête

Un gros câlin quand je te retrouve
Un gros câlin quand je te quitte
Quand je te quitte, cette sensation si forte de t’abandonner
Quand je te retrouve, cette sensation si forte que je ne t’ai pas quitté

Du silence, intérieur
Comment sera demain?
Du silence, extérieur
Où seras-tu demain?
Du silence, du silence
Comment serai-je demain?

Je t’honorerai
Je me sens forte, je suis ta fille
Je me sens forte, je suis ta mère

Être avec toi sans parler
Regarder avec joie chaque millimètre de ton épiderme
Masser tes pieds doucement
Chuchoter pour ne pas te brusquer
Tirer mon lait non loin de toi
Masquer mes larmes
Ressentir ta souffrance
Ressentir mon amour pour toi
Ressentir notre connexion profonde
Oublier la dureté
Choisir l’instant présent à chaque seconde

Sentir ton pouls battre
T’observer pudiquement quand tu dors
Recueillir l’essence de chacun de tes mouvements
Être habitée par cette flamme ardente de vie
Sangloter sans fin dans les toilettes d’un train
Rejeter l’insensé d’un RER bondé
Vivre pour toi a minima
Changer tes habits
Jouer de la musique
Aller travailler
T’écouter

M’émerveiller de ton sourire, de tes grands yeux
M’émerveiller que tu existes, là sous mes yeux
M’émerveiller d’être ta fille
M’émerveiller d’être ta maman

LA VIE. SON CYCLE. LA VIE. SES CYCLES.

Non. Refus. Non. Pause. Réflexion. En fait. Oui. Réalité.
Non. Refus. Interne. Non. Non. Non. En fait. Oui. Réalité.
Non. Refus. Pourquoi. Non. Refus. Non. En fait. Oui. Réalité.
Non. Refus. Quel intérêt. Non. Pause. Réflexion. En fait. Si.

LA VIE. SON CYCLE. LA VIE. SES CYCLES.

Love my father. Love my son.
RIP. WELCOME

Choisir avec conscience la suite.
Réveiller l’enfoui.
Décrasser le glauque.
Nettoyer les latrines.
Faire place à l’authentique.
Agir plutôt que parler.
Sortir dehors.
Coming out.
S’offrir au monde.
Vivre de plein fouet.
❣️

Quelle part de ce que tu offres au monde n’est pas toi?
Quels choix fais-tu pour ta suite?

With Love from Kolo
⚡️

📷 couverture Francois Rosenstiel Photographe Vidéaste à Lyon
🌍 Andringitra / Vallée du Tsaranoro, MG
📷 article Pixabay

I Like to move it move it

I Like to move it move it

💥👣
 
I like to move it. Ouais c’est l’autre vision que tu peux avoir de tes émotions. J’invente pas grand chose, c’est la racine latine. Tu sais le truc que tu faisais en 4è au collège, la langue morte. EMOTION : back to XIIIè s. MOTION > back to latin roots EMOVERE > faire changer de place, provoquer des secousses >>> METTRE EN MOUVEMENT
 
Être en mouvement avec de l’amour (version exigeante : en savoir plus ici), c’est ce que je te souhaite, ce que je me souhaite, c’est que je souhaite à chaque être humain vivant sur cette planète.
 
Et l’émotion, elle fait ça. L’émotion, elle te connecte à ta vulnérabilité, à ce qui y a là-bas au fond de ta tripaille, à ce que tu veux voir, à ce que tu fuis. Elle t’amène cette vague qui te traverse et où t’as l’impression de rien maîtriser comme les petits avec la frustration. Elle t’amène cette chaleur ou ce givre qui te brûle et te glace sur place. Elle t’amène ce tournoiement qui te fait virevolter comme un valseur aguerri.
 
Aussi parfois elle te défonce, elle te tire au fond de ton lit sous ta couette avec que les yeux qui dépassent (ou même pas), elle te tire des gouttes de tes yeux qui se démultiplient et deviennent torrent, elle te tire dans un trou de souris car tu te sens sans face, elle te tire avec joie vers le soleil de demain.
 
L’émotion, c’est comme un détecteur de mensonge. Pas moyen de la faire à l’envers. Tu la sens passer. Après t’as plein de choix pour faire avec. C’est là que ça devient intéressant… Se mettre en mouvement ouais mais pas n’importe comment.
 
Je te présente 5 choix parmi les 1 milliard qu’il existe.
 
👉CHOIX 1 ⚡️ RAZ DE MAREE EMOTIONNEL
EMOTION 1 – TOI 0
(done for me)
 
👉CHOIX 2 ⚡️ CONTORSIONISME EVITATIF
EMOTION 0,5 – TOI 0
(j’aime pas les comptes ronds)
 
👉CHOIX 3 ⚡️ BARRAGE TOTAL INSCONCIENT
EMOTION 0 – TOI 0
(attention à la prochaine montée)
 
👉CHOIX 4 ⚡️ POSTURE BELLA FIGURA
EMOTION 1 – TOI 0
(capacité a fare finta +++)
(done for me)
 
👉CHOIX 5 ⚡️ COCOONING DE TES EMOTIONS
EMOTION 1 – TOI 0
(15000€ en 1 an chez ton pote psychanananana)
(done for me)
 
👉CHOIX 5 ⚡️T’écris la suite si t’en as d’autre?
 
N’oublies pas que même s’il est inconscient, c’est toujours un choix! C’est d’ailleurs souvent les conséquences de nos choix inconscients qu’on aime pas bien.
 
T’as choisi lequel toi? tu l’as choisi avec ou sans conscience? Racontes en message privé ou commentaire. Et
 
With Love from Kolo
⚡️
 
—-
NB : t’as remarqué que j’a toujours mis 0 pour TOI? C’est toujours cette histoire binaire… j’aime pas bien. En fait c’est bien plus subtil que le Game Over de base c’tt’affaire d’émotions.
 
 
 

Rentré(e)? … dans l’tas ou dans l’moule?

Rentré(e)? … dans l’tas ou dans l’moule?

J’avoue, c’est un peu binaire comme vision … et ça ne me convient pas, y a toujours ce juste milieu qui va bien, mais quand même! Pour moi cette période tant haïe par plein de gens est l’occasion de se reposer la question :

MAIS POURQUOI EST-IL SI COMMUN DE DÉTESTER LA RENTRÉE?

Qu’est-ce qui se passe à la rentrée qui fait sombrer beaucoup de monde dans un down énergétique, un down de motivation?

Pourquoi c’est le nightmare à J-2?
Pourquoi c’est déjà la nostalgie des vacances?
Pourquoi cette sensation de retour au bagne, au train train métro-boulot-dodo, à la routine immaîtrisable?
Pourquoi cette petite voix du “pas l’choix” “faut bien”?
Pourquoi cette angoisse à la seule idée d’envisager peut-être de faire autrement?
Pourquoi cette injonction à agir avant même de l’avoir décidé?
Pourquoi cette boule au ventre qui n’arrive pas à sortir?
Pourquoi ce chat dans la gorge qui miaule en silence?

Si j’analyse en profondeur ces questionnements, je n’ai pas de réponse à apporter et encore moins des solutions toutes faites mais plutôt d’autres interrogations qu’il me semble primordial à se poser pour éviter de chuter dans le puits sans fond de ce que l’extérieur peut nous inciter à faire lorsqu’on a le nez dans le guidon.

Des questions, oui j’ai en ai plein pour toi. Tu me diras si ça te parle? Si ça pique? Si ça grouille en toi en mode mais qui elle est celle-là pour me poser ces questions? 

Cette rentrée, ne serait-elle pas une scission trop importante entre le plaisir dégusté de tes vacances et le courage à mobiliser pour travailler?
Pourquoi le plaisir est-il encore si éloigné de ton travail, quel que soit ton job?
Pourquoi le travail est-il associé à cette chose que tu fais par obligation pour remplir ton frigo?Pourquoi ces questions ne sont-elles peu ou pas évoquées?

Quelle part de ton libre-arbitre peux-tu récupérer pour imaginer un autre modèle?
Quelle est la part de la rentrée que tu détestes le plus? (du factuel)
Qu’est-ce que tu peux envisager de faire à ton échelle sans bouleverser ton équilibre pour faire un premier pas vers moins de rupture entre ton plaisir de vacanci(ère) et ton retour au boulot?

Est-ce que tu sais nommer la sensation que t’as préféré pendant tes vacances?
A quelles occasions as-tu ressenti cela?
Comment pourrais-tu te reconnecter à ces sensations dans ton quotidien à partir de la rentrée?
Pourquoi te sens-tu si distante de ces sensations dans ton quotidien ?
Est-ce que tu t’autorises à vivre ces sensations hors vacances?
Qu’est-ce qui t’en empêches si ce n’est pas le cas?
Qu’est-ce qui (précisément) te fait conclure que ce n’est pas possible?
Est-ce que tu as déjà essayé de faire autrement?

Comment tu introduis chaque jour un peu de “toi” dans cet univers qui t’apparaît hostile?
Comment tu te laisses la possibilité de te connecter à la fraîcheur de l’instant qui t’aide à prendre des décisions sur une base de clarté et non de confusion?

Pourquoi t’es sur terre en fait?
Pour te faire CH… ?
Pour faire CH… les autres car tu te fais CH…?
Pour vivre ta vie dans son intensité?
Pour expérimenter le plaisir d’être en vie?
Pour faire du lien entre les gens?
Pour inonder le monde de ta créativité?
Pour exprimer tes idées, les partager pour avancer?
Pour mettre un peu plus de toi chaque jour dans chacun de tes actes, de tes prises de paroles?
Pour faire briller l’étoile qui se cache trop au fond de tes tripes?

Pas mal de questions que je me suis posée, je m’en pose certaines encore, d’autres beaucoup moins, d’autres plus du tout mais alors plus du tout.

Et toi t’en es où avec tout cet auto-interrogatoire musclé?
Dis-moi en message privé ou dans les commentaires..

With Love from Kolo
⚡️

Téléportation avortée

Téléportation avortée

Salut à toi, as-tu déjà ressenti une profonde sérénité en te téléportant le fameux jour J?

le jour tu auras changé, 

le jour où tu seras transformé

 

Ce jour où ça y est ENFIN 

>tu ne seras plus timide

>tu te seras libérée de toutes ces choses qui te font bugger dans la vie?

>tu pourras chanter à tue-tête dans la rue sans avoir peur du regard de l’autre

>tu sauras dire non et t’affirmer

>tu auras cette fameuse confiance en toi dont tout le monde rêve

>tu seras à l’aise en toutes circonstances

>tu n’auras plus peur d’avoir peur

>tu ne procrastineras plus

>tu ne te prendras plus jamais la tête avec personne

>tu seras tout le temps positif

En gros comme par magie, PIF teleportaçion et PAF a new person is born!

POH POH, comme j’en ai rêvé de cette machine à voyager dans le futur. Tu montes tranquille comme dans un train et quand tu ressors c’est juste énorme, t’es ton toi du futur, t’es quelqu’un de génial, de OUF incroyable, de juste parfait.

La boule aux ventre – connais pas..

Le chat dans la gorge – c’est quoi…?

Le plexus solaire tout ratatiné – ..plaît-il?

Le bide qui gargouille -… pas mieux

Le petit vélo qui tourne – hum c’est quoi?

Le trac -… banni à coup de tac au tac

Les ovaires qui craquent – taclées

J’en ai rêvé rêvé de cette machine, je l’ai cherché partout partout mais vraiment partout, j’tassure

>allongée sur un divan

>en me tapotant le corps avec conviction

>en répétant des affirmations clés

>en écoutant des fréquences bizarres au casque 

>en suivant des yeux un doigt qui se déplace

>enfermée en chambre simple

>en me visualisant en aigle noir qui prend son envol

>en parlant à mon utérus

>en jouant de l’accordéon

Cachée. Elle s’t’était cachée. Elle jouait à cache cache la coquine. Et moi je comptais comptais mes doigts plus de mille fois comme raconte Stromae. J’ai compté compté puis un jour j’ai arrêté.

 

BOUM c’est tombé comme ça, j’ai arrêté quand elle m’a parlé et que pour une fois, je l’ai écouté. Tu sais cette petite voix que souvent tu zappes direct car pas l’temps, pas l’goût, pas la volonté, pas envie, pas l’courage et tout.

Son message, il était assez clair et limpide. 

Aussi beau et transparent que la mer Emeraude de la baie de Ramena à Diego Suarez

Elle m’a dit : 

“tu sais ton toi de l’espace là, ton toi que tu fantasmes à longueur de temps et qui te fait morfler tous les jours car t’as toujours pas trouvé la machine à voyager dans ton futur.

Bah en fait j’ai une super bonne nouvelle à t’annoncer, sors le champagne, on va célébrer…

il n’existe pas,

(enfin pas sous la forme que tu l’imagines)!”

 

LA GROSSE CLAQUE….!

J’en avais passé du temps à chercher la machine et aussi un beau p’tit budget , j’aurais pu faire le tour du monde à la place!

Heureusement la petite voix, elle m’a pas planté comme ça… elle a détaillé un peu le truc parce que bon c’est pas aussi binaire mais quand même! C’est depuis depuis que j’y vois carrément plus clair.

Et toi, racontes en commentaire ou MP, 

tu la cherches encore la machine? 

T’aimerais arrêter? 

T’aurais besoin d’aide?

With Love from Kolo

Comment il est ton ballon ?

Comment il est ton ballon ?

Salut à toi!

Te rappelles-tu la dernière fois où tu t’es senti invincible, déterminé et plein de peps ? Tu sais ce moment où t’as un élan d’énergie de fou, où tout semble rassemblé en toi et où tu t’y vois déjà! Où ça ? Bah j’sais pas

  • en haut de l’affiche
  • en voyage en solo au bout du monde
  • dans le job de tes rêves
  • en plein vol de parachute
  • avec ton sax’ sur une grosse scène
  • …………

Tu sais ce moment où tu te sens pousser des ailes, où tu te dis limite « moi marcher sur l’eau – no souçaïe » ! Tu sais ce moment de dingue où t’as l’impression qu’il y a un Hulk qui pousse en toi…

Tu sais pas trop comment le gérer, t’es là  » Wouah, mais est-ce que je vais devenir tout vert ? » / « Est-ce que ça va se voir ? » / « Est-ce qu’en fait ça me fait pas un peu flipper ce truc? « 

Du coup, bien souvent, ce moment reste hyper court et FFFFFFFFFFFFFF, tu sais comme un ballon de baudruche que t’as gonflé gonflé mais au final tu oublies de le nouer donc FFFFFFFFFFFFFFFF, il se dégonfle direct.

Pof, tu r’gardes ton ballon par terre, ce petit bout de plastique tout flétri et tu te dis « Waouh, mais j’me suis grave emballé, moi » et tu vaques à tes occupations habituelles.

ça te parle?

Bah moi en tout cas oui! Combien de fois j’ai eu cette sensation! Tellement de fois j’ai lâché la barre du capitaine et me suis remis en mode croisière. Manque de pot, le mode croisière, c’est un peu le mode aléatoire, le mode random où tu choisis pas la direction, tu choisis pas trop ce que tu veux qui t’arrives. Du coup BIM / BOOM / BAM / BADABOOM…..

Et ouais, j’en ai essuyé des plâtres à coup de randomisation de ma life 🙂

ça te dit quelque chose à toi aussi?

En fait, rappuyer sur le pilote automatique, c’est comme si tu te regardais et que tu te disais haut et fort « Non je n’existe pas, c’est un mirage! ». C’est comme si ty disais au génie « Rentre vite dans ta lampe, tu me fais flipper à mort »

Bah voilà, tu vois si j’técris là c’est parce que cette fois j’me suis dit « Vas-y génie, assures! Sors de là, viens plus souvent me voir histoire que je t’apprivoise et qu’on continue notre chemin ensemble!

J’ai envie de te dire GO GO GO…… la prochaine fois que ton génie ressort, fais-lui un gros sourire, mets du bon son et danse pour lui souhaiter la bienvenue

With Love from Kolo

commodo vel, tempus Donec nunc accumsan leo.